19/05/2006

terrain glissant

Hier, à mon grand regret, j'ai du supprimer une partie de mes pensées sur ce blog ... visiblement, j'ai mis les pieds sur un terrain glissant ... en parlant du travail de Miam, quelle ne fut pas ma surprise de recevoir 4 commentaires un brin bêtes et méchants (probablement reflet de jalousies non-avouées ou que sais-je?) Je tiens à remettre les choses en place, ce blog se doit d'être un mode d'échange pacifiste à tous niveaux. Je déteste m'énerver, ce n'est pas mon but dans la vie. Il me semble bon de faire la lumière sur certains points, à savoir : pour moi, la musique est un langage universel et mon plus grand souhait est que chaque personne qui en fait avec passion ait la possibilité d'en vivre, quel que soit le type de musique ... quand je suis désolée du manque d'ouverture des radios, ce n'est pas que pour Miam, c'est aussi pour tous les amis que j'ai, qui ont du talent et qui ne passent jamais sur les ondes ... pour ceux qui lachent les bras après dix ans de rameur, pour ceux qui arrivent plein d'espoirs du haut de leurs 18-20 ans avec toujours les étoiles de l'adolescence dans les yeux dans un cirque dont personne ne peut vivre. Ce qui me désole par dessus tout, c'est cette espèce de rivalité musicale qui n'a pas lieu d'être, qui disait que la musique avait le pouvoir d'adoucir les moeurs ? Allons bon, franchement, qu'on passe à la radio ou non, qu'on ne me fasse pas croire qu'un artiste en wallonie peut vivre de sa musique sans avoir un autre boulot ou le soutien du chômage à côté, on est tous logés à la même enseigne ... alors, autant se serrer la pince et pèter un coup, non?

10:28 Écrit par SG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.