10/06/2005

j'ai encore fait un cauchemard gore ...

Un jour, je rassemblerai mes cauchemards gore pour en faire un film. Je ne comprends pas, j'ai une vie tranquille, des horaires de bureau, une maison coquette, un amoureux unique en son genre, un chat qui sent le poney, un jardin fertile, une grande guitare ... et je fais des cauchemards dégueulasses !!! "Cette nuit, j'ai fêté les 4 ans de mon fils (dans la vraie vie je n'ai pas d'enfant). J''avais accroché des ballons de couleur au plafond et aux clenches de porte, la cuisine était claire, baignée de quelques rayons de soleil et des bruits de la rue ... les voisins sont venus avec des cadeaux pour mon petit, on a mangé un gateau maison aux petits beurres et chocolat et chanté 'happy birthday ...' (je ne me souviens pas de son prénom) puis tout le monde est parti et j'ai fermé les rideaux ... il faisait sombre et froid d'un coup, j'ai demandé à mon fils de s'allonger sur la table et d'écarter ses bras et ses jambes, j'ai saisi le couteau avec lequel je coupe le pain chaque jour et lui ai posé ma main sur la bouche. d'une seule main, lentement, j'ai découpé chaque membre, épaule et avant-bras, cuisse, genoux, la tête à la quelle j'ai enlevé les joues (coome sur les truites!) puis j'ai ouvert son ventre pour en extraire le foie et le coeur ... le sang s'écoule et goutte de la table au sol de granit. J'ai ce qu'il me faut... Quelqu'un sonne à la porte, je ne vais pas ouvrir, il faut que je me dépèche maintenant. Je descend l'escalier qui relie la terrasse au jardin avec dans la main deux avant-bras ... je m'agenouille au pied de mes plants de tomate et creuse deux trous à la main avant d'y enfoncer les deux membres et de les recouvrir de terre ... je pratique le même rituel avec chacune des parties de son corps ... toutes correspondent à une plante précise ... c'est terminé, je me frotte les mains rouges de sang et noires de terre et je rentre. Dans la cuisine, toute est déjà propre. Soudain, j'ai peur que l'on me demande des nouvelles de mon fils, que vais-je dire?" Voilà, mon type de cauchemard ... je n'ai jamais vu un film gore de toute ma vie, je n'oserais jamais. Quand je me réveille, je dois prendre un douche absolument ... ma journée s'annonce compliquée, ce rêve me suit et je m'interroge ... comment mon subconscient peut il générer de telles atrocités? Il est 11h30, j'ai l'estomac barbouillé.

11:28 Écrit par SG | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

C'est beau comme "l'ombre du couloir" de Miam Monster Miam! C'est intéressant, y ' a pas à dire !

Écrit par : Didier | 10/06/2005

euh.... ton amoureux n'aurait-il pas parlé d'enfants...toi nétant pas prête tu refoules l'idée par le cauchemard...y a pas de mal!lol
En tout cas tout les élements concordent...

Écrit par : Auré | 10/06/2005

Ne rêve-t'on pas que de soi-même? Oui, je sais, c'est pas forcément rassurant... ;-)

Écrit par : Joel | 10/06/2005

Les commentaires sont fermés.